Les deux groupes d’opposition grincent des dents sur le coup de pouce financier que la Commune a octroyé à l’ASBL organisatrice de ce premier festival, Arts Nandrin. Un subside de 3 000€ a été voté lors du dernier conseil communal. Trop, bien trop, dénoncent de concert PourNandrin et Tous Ensemble, au regard des subsides octroyés aux autres ASBL de la commune.

Ce qui les titille, c’est la création toute récente de cette ASBL (les statuts ont été déposés le 23 août 2013) et qu’elle n’a de Nandrinois que le siège social, l’établissement Chez Pol.«Les fondateurs sont de Verlaine, Ombret, Liège, du Grand-Duché du Luxembourg, liste Benoît Ramelot (Tous Ensemble) Sur base de quelle légitimité cette ASBL, qui n’a encore rien prouvé, demande-t-elle des subsides? Et qui plus est, un tel montant? Aucune association de Nandrin ne reçoit autant alors que certaines œuvrent depuis des années. La Commune accorde de 125 à 1 000€ maximum.»

Le conseiller Marc Evrard (Pour Nandrin) enchaîne: «Que cette ASBL fasse d’abord ses preuves, nous démontre que son festival tient la route.»

Un « droit d’entrée » aux Fêtes de Wallonie

Pour le bourgmestre Michel Lemmens, la polémique n’a pas lieu d’être. Tout simplement parce que la Commune est en grande partie à l’initiative de l’événement, dans le cadre des Fêtes de Wallonie. «La Province de Liège nous a sollicités pour que Nandrin propose un événement. Le collège a donc planché sur des idées. Plusieurs manifestations potentielles ont été évoquées. On s’est finalement arrêté sur un festival qui mettrait en avant le patrimoine de Nandrin et le jazz. Nous avons activé nos contacts et nos réseaux, au départ de Nandrin. Une réunion s’est tenue avec les différents contacts pour affiner le concept. L’ASBL est née dans ce cadre et avec cet objectif. Ces 3 000€, c’est en quelque sorte un droit d’entrée aux Fêtes deWallonie. Oui, les organisateurs ne sont pas de Nandrin. Mais ils sont plus largement actifs dans le domaine de la musique et de l’événementiel et reconnus dans leur milieu. Ils arrivent avec un bagage de sérieux qui permet de leur faire confiance. C’est un subside de démarrage pour un projet qui est budgétisé à 12 500€.»

Et la Commune en profite pour préciser: il est bien question de faire de ces Fêtes de Wallonie un événement récurrent sur Nandrin.

Article de Sabine Lourtie 

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF2...