Et là, on nous balance un projet ficelé, avec des plans précis, une estimation de budget. Le collège a camouflé le dossier. »

Le conseiller s’interroge sur la portée de cet investissement alors qu’on sort d’un énorme dossier sur le site du Péry. «Sur le fond, ce projet est un non-sens. On vient d’aménager une nouvelle place, et on vient tout remettre en chantier. Et puis comment peut-on s’engager dans un dossier mégalomane de 1,8 million d’euros alors que les nouveaux terrains de foot pour 2,5 millions d’euros ne sont pas encore réalisés et qu’on vient de fermer une crèche communale pour des raisons budgétaires? Pour cette nouvelle administration communale, des subsides ont été trouvés à hauteur de 320 000€ mais il reste 1,5 million d’euros à aller chercher…»

En creusant le dossier, Marc Evrard a relevé quelques détails. «On se rend compte de la mégalomanie du collège. Ils ont notamment prévu un… réfectoire pour les échevins. Ils sont… quatre échevins! Où va-t-on?»

Et d’annoncer la couleur: « demain, au conseil communal, nous demanderons des explications et nous nous opposerons au projet.»

Article de Sabine Lourtie pour le journal Vers L'Avenir du 10 septembre 2013

Voir l'article en ligne .

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF2...